Accueil Monde Union européenne

Les socialistes portugais passent par les mailles de l’austérité européenne

Après quelques coupes significatives, le nouveau gouvrenement socialiste portugais réussit à faire accepter son budget par la Commission européenne.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

À peine élu premier ministre portugais en novembre dernier, le socialiste Antonio Costa, qui a réussi à détrôner son prédécesseur de droite avec le soutien extérieur de la gauche radicale et des verts, s’était voulu rassurant : « L’Europe peut rester tranquille. Le PS n’est pas Syriza. »

Ce vendredi après-midi, le commissaire européen (socialiste) aux Affaires économiques et financières Pierre Moscovici était visiblement rassuré lorsque – inévitablement flanqué de son vice-président (de droite) Valdis Dombrovskis – il a mis un point final à quinze jours de tension avec le gouvernement de Lisbonne : la Commission n’a pas recalé le projet de budget 2016, présenté en retard de trois mois pour cause d’élections portugaises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs