Romelu Lukaku victime de cris racistes en Italie: l’improbable réponse d’un groupe de supporters de l’Inter Milan

epa
epa

Seulement deux matches en Italie et Romelu Lukaku a déjà été pris pour cible par des supporters. Victime de cris de singe ce dimanche à Cagliari au moment de transformer son penalty (1-2), le Belge a tenu à réagir fermement à ce type de comportement et lance un appel aux Fédérations de football pour qu’elles prennent des sanctions.

Mais, nouveau rebondissement dans cette affaire. Les Ultras de la Curva Nord, un groupe de fanatiques de l’Inter Milan, ont réagi au communiqué posté par le Diable rouge ce lundi. Et, le moins que l’on puisse écrire, c’est que le message envoyé par les supporters nerazzurri est très surprenant, voire surréaliste…

« Nous sommes désolés si tu as pensé que ce qu’il s’est passé à Cagliari est raciste mais ce n’est pas le cas », commence le groupe de la Curva Nord. Avant de poursuivre : « On comprend que cela puisse y ressembler mais ce n’est pas le cas. Tu dois comprendre que l’Italie n’est pas comme les autres pays européens où le racisme est un vrai problème. En Italie, on utilise certaines méthodes pour aider l’équipe, ce n’est pas par racisme mais pour induire l’adversaire en erreur. »

« Le racisme, c’est autre chose »

Et d’aller encore plus loin : « Nous sommes une tifoseria cosmopolite et nous avons toujours bien accueilli les joueurs peu importe d’où ils viennent même si nous avons déjà utilisés certaines méthodes contre des adversaires et nous le referons probablement. Nous ne sommes pas racistes, les tifosi de Cagliari non plus. Quand tu parles de combattre le racisme, tu contribues à la répression des supporters, y compris les tiens, et tu soulèves un problème qui n’existe pas ici. Nous te prions de vivre ce comportement des supporters à ton égard comme une forme de respect du fait qu’ils ont peur des buts que tu peux marquer. Le racisme c’est autre chose. Nous te demandons de clarifier ce qu’est vraiment le racisme, car les tifosi ne le sont pas. Nous sommes très sensibles et ouverts à tout le monde. Il y a parmi nous des gens de toutes les races qui partagent cette façon de provoquer les adversaires de l’Inter même quand ceux-ci sont de la même race qu’eux ou viennent du même pays. »

Les supporters milanais ne voient donc aucune forme de racisme. « Les tifosi italiens ne sont pas parfaits mais si nous comprenons la frustration que peuvent créer certaines expressions, elles ne sont pas utilisées à but discriminatoire. Encore une fois… Bienvenue Romelu. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Pas toujours aussi strict que prévu pour les Belges à Copenhague.

    Par Philippe Gerday

    Euro 2020

    Euro 2020: les bulles sont sous pression

  • Photo News

    Par Jean-François Patte

    Euro 2020

    Euro 2020: Lewandowski seul sur son île

  • PHOTONEWS_10929638-282

    Par AFP

    Euro 2020

    Euro 2020: le «Général» Kimpembe assure la relève

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous