Les dons en ligne seront désormais déductibles fiscalement

Les dons en ligne seront désormais déductibles fiscalement
ImageGlobe

Les dons en ligne à une organisation agréée via une plateforme internet comme Paypal ou Mollie seront désormais déductibles fiscalement, annonce jeudi le ministre sortant des Finances, Alexander De Croo (Open VLD).

Jusqu’à présent, les dons effectués via une plateforme de paiement internet ne permettaient pas d’obtenir une réduction d’impôt. Pour y avoir droit, le paiement devait directement se faire auprès de l’organisation reconnue.

« Un don effectué sur une plateforme de paiement en ligne arrive d’abord sur le compte de cette plateforme pour ensuite être reversé à l’organisation agréée. De ce fait, la réduction d’impôt prévue ne pouvait s’appliquer à certains paiements électroniques effectués via Mollie, Paypal ou Stripe. Ce n’était pas logique », a expliqué le ministre De Croo.

Le SPF Finances a dès lors réexaminé le régime actuel concernant les dons en ligne et il est apparu qu’il n’y avait aucune objection légale à l’égard du versement de dons par l’intermédiaire d’une plateforme de paiement en ligne, à condition toutefois que l’on puisse identifier dans la comptabilité de l’organisation agréée le montant brut du don, son montant net et les coûts de transaction imputés par la plateforme de paiement.

Les organisations agréées ont délivré, pour l’exercice fiscal 2018, plus de 2,063 millions d’attestations fiscales pour un total de 281,403 millions d’euros de dons donnant droit à une réduction d’impôt, le montant moyen des dons s’élevant à 136 euros par contribuable, par institution et par an.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite