Travaux sur le rail à Bruxelles: le détail des perturbations sur l'axe Nord-Midi

Travaux sur le rail à Bruxelles: le détail des perturbations sur l'axe Nord-Midi
Photo News

La circulation sur l’axe Nord-Midi sera perturbée du 14 octobre au 12 novembre en raison de travaux de modernisation du système de signalisation à Bruxelles-Midi. Une dizaine de trains P (heure de pointe) seront supprimés et une trentaine détournés vers une autre gare bruxelloise ou limités dans leur parcours.

L’offre depuis et vers Bruxelles sera réduite pendant un mois durant les heures de pointe du matin et du soir. Sur les 300 trains qui empruntent chaque jour de semaine la jonction à ces périodes, la grande majorité continuera à suivre son itinéraire habituel, assurent cependant les entreprises ferroviaires.

Les week-ends des 1-2-3 et 9-10-11 novembre, la circulation sera interrompue entre Bruxelles-Midi et Hal, ce qui aura aussi un impact sur les trains internationaux, indiquent jeudi la SNCB et Infrabel dans un communiqué.

Un plan de transport alternatif, en collaboration avec la Stib, est actuellement en phase de finalisation, précisent les deux sociétés. Les détails de celui-ci seront dévoilés le 24 septembre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite