Les 17
% de la Ligue aux législatives de mars 2018 sont devenus 34
% aux européennes de mai, et les sondages le créditent actuellement de 36 à 38
% des intentions de vote.
Elizabeth II dispose d’une relative latitude et d’un pouvoir d’influence. Reste à savoir si elle en usera.
Richard Miller
: «
Il y a eu une déception, j’ai accusé le coup, mais pas vraiment de choc de sortie parlementaire, car je m’y étais préparé.
»
Richard Miller
: «
Il y a eu une déception, j’ai accusé le coup, mais pas vraiment de choc de sortie parlementaire, car je m’y étais préparé.
»
Boris Johnson soigne sa popularité, ici vendredi dernier, avec une équipe de sauveteurs à Whaley Bridge.
Evitons, les jugements de valeur à l’emporte pièce, qui poussent à la division estime le journaliste Dirk Schümer du Die Welt.
L’annonce de la démission de Ricardo Rossello a déclenché des scènes de joi dans les rues de San Juan, à Porto Rico - ici, le 25 juillet dernier.
La population manifeste le vendredi mais les étudiants récidivent tous les mardis comme ici à Alger ce 30 juillet.
Elizabeth Warren et Bernie Sanders, lors d’un meeting à Boston, en mars 2017
: une deuxième manche «
à gauche toute
».
Thambwe Mwamba (à dr.), lorsqu’il était encore ministre de la Justice du gouvernement Kabila
: un passage en force au Sénat.
USA-TRUMP_CUMMINGS
Bill Barr
: «
Nous devons, pour les victimes et leurs familles, appliquer les peines déclarées par notre système judiciaire
», a expliqué le ministre de la Justice Bill Barr (à dr.), donnant ainsi satisfaction au président Donald Trump.
BELGAIMAGE-126380813
Pedro Sanchez a le masque
: pour la deuxième fois, le chef du gouvernement socialiste a échoué à obtenir la confiance d’une majorité de députés.
Nollet, coprésident cherche future partenaire...
Boris Johnson veut aussi montrer qu’il a des idées sur des sujets autres que le Brexit.
belgaimage-78210653-full
Boris Johnson
La violence des attaques verbales de Donald Trump contre certaines élues démocrates a suscité des critiques jusque dans son propre camp.
Pour succéder à Theresa May, l’affrontement entre Boris Johnson et Jeremy Hunt donne lieu à une surenchère en faveur d’un Brexit à n’importe quel prix. © Reuters.