Facebook lance son site gratuit de rencontres aux Etats-Unis

Facebook lance son site gratuit de rencontres aux Etats-Unis
D.R

Facebook Dating », le site de rencontres du réseau social, a été officiellement lancé jeudi aux Etats-Unis avec la promesse d’unir durablement en quelques clics des célibataires, un service gratuit qui pourrait éclipser la concurrence payante.

« Facebook Dating facilite la rencontre de l’amour à travers ce que vous aimez, en vous aidant à établir des relations profondes à travers des choses que vous avez en commun, comme des intérêts, des événements et des groupes », selon un message posté par Nathan Sharp, un responsable du projet. « Il vous donne un regard plus authentique sur une personne », estime-t-il.

Lors de son annonce en mai 2018, Mark Zuckerberg, le PDG du premier réseau social mondial, avait souligné en personne que ce site ne visait pas à faciliter les rencontres ponctuelles sans lendemain, mais à aider les gens à bâtir des relations durables par l’intermédiaire du réseau. « Trouver un partenaire romantique est très personnel, c’est pourquoi nous avons conçu Dating de telle manière à ce qu’il soit sûr », insiste Nathan Sharp dans son message alors que Facebook a essuyé de multiples polémiques liées à la fuite des données personnelles de ses utilisateurs. Le réseau assure que « la sécurité et la confidentialité sont à la pointe de ce produit ».

Disponible en Europe en 2020

Facebook Dating était déjà disponible dans 19 pays (Argentine, Bolivie, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Equateur, Guyane, Laos, Malaisie, Mexique, Paraguay, Perou, Philippines, Singapour, Surinam, Thaïlande, Uruguay et Vietnam). Il sera disponible en Europe d’ici le début de 2020.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite