Accueil Culture Cinéma

Deauville dit «I love you» à Woody Allen

Le Festival du cinéma américain lance sa 45e édition avec la charmante comédie romantique « A rainy day in New York ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Les ondes de choc du mouvement #Metoo n’ont pas fini de faire des vagues. Après la Mostra de Venise, c’est le Festival de Deauville qui est épinglé par les féministes pour avoir programmé A rainy day in New York (Un jour de pluie à New York), le dernier film de Woody Allen, en gala d’ouverture, dès ce vendredi soir, ainsi que American Skin, le nouveau film de Nate Parker. « Pas d’accord », a tweeté la fondatrice du groupe de pression Women and Hollywood, Melissa Silverstein. Le directeur du Festival de Deauville Bruno Barde assume son choix et a par ailleurs annoncé un « festival féminin ». Outre la présence de Kristen Stewart, Sienna Miller et la jeune Sophie Turner (Game of Thrones), six des quatorze films en compétition sont réalisés par des femmes et la question du combat des femmes sera au cœur des débats, notamment avec la présentation du documentaire Tout peut changer, et si les femmes comptaient à Hollywood, produit par l’actrice Geena Davis, également présente sur les planches.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs