Crise au Venezuela: l’hyperinflation décélère à 135.379% sur un an

Crise au Venezuela: l’hyperinflation décélère à 135.379% sur un an
Reuters

L’hyperinflation au Venezuela, qui connaît la pire récession de son histoire récente, a décéléré au mois d’août pour atteindre 135.379 % sur un an, contre près du double entre juillet 2018 et juillet 2019, a indiqué jeudi le Parlement, où l’opposition a la majorité.

En revanche, la hausse mensuelle des prix, qui était de 33,8 % en juillet, a bondi en août pour s’établir à 65,2 %, selon des chiffres présentés par le député Angel Alvarado, membre de la commission des Finances.

La décélération observée sur un an est le fruit conjugué d’un « début » de discipline monétaire engagée par le gouvernement socialiste de Nicolas Maduro, d’une diminution des dépenses publiques et d’une monétisation du déficit à travers la Banque centrale, a jugé l’économiste Asdrubal Oliveros, interrogé par l’AFP.

Une fonte vitesse grand V du pouvoir d’achat

Ces taux astronomiques se traduisent pour les Vénézuéliens par une fonte à vitesse grand V de leur pouvoir d’achat. « S’il gagne le salaire minimum, le Vénézuélien ne peut se payer que 2 % du panier alimentaire de base », a tonné le député Alvarado en présentant ces chiffres.

Le gouvernement a doublé le salaire moyen au mois d’avril pour le porter à 40.000 bolivars. À l’époque, si ce salaire correspondait à 8 dollars, il n’équivaut plus qu’à 2 dollars aujourd’hui. Une boîte de 30 œuf coûte 70.000 bolivars (3,5 dollars) et un kilo de viande 50.000 bolivars (2,5 dollars).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous