Accueil Monde Amériques

Colombie: «Nous nous sommes engagés à abandonner la lutte armée»

Malgré l’appel d’une partie des anciens commandants des Farc à reprendre les armes et les difficultés auxquelles ils sont confrontés, la plupart des ex-guérilleros continuent de parier sur la paix.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La route n’est toujours pas goudronnée. Et, comme dans beaucoup d’endroits en Colombie, il faut plus de 45 minutes pour parcourir, en 4x4 cahotant, dans un paysage vallonné grandiose, les dix-neuf kilomètres qui séparent la petite ville d’Icononzo dans le département du Tolima de l’Espace Territorial de Formation et de Réincorporation (ETCR), Antonio Nariño. Celui-ci est un des vingt-quatre étranges petits hameaux qui ont surgi de toutes pièces, construits à la va vite dans divers points du pays, pour accueillir les ex-guérilleros après la signature de l’accord de paix du 24 novembre 2016 et leur permettre de se « réincorporer » à la vie civile.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs