Accueil Culture

Roy Hargrove, l’impétuosité du volcan

Le trompettiste US n’est plus venu en Belgique depuis cinq ans. Il est à Bruxelles ce mercredi soir.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Roy Hargrove, 45 ans, est un musicien impétueux, bourré d’énergie, volubile, enthousiasmant. Sur scène, il mène son groupe avec un dynamisme qui atteint souvent la transe. Mais, comme un volcan, il est capable de s’apaiser et de moduler des ballades avec une très grande sensibilité. Roy Hargorve se fait rare. Il n’a plus enregistré de disque personnel depuis l’Emergence de 2009. Par contre, il est prolixe pour les autres : Marcus Miller, Angélique Kidjo, Erykah Badu, D’Angelo. En Belgique, on ne l’avait plus vu depuis sa prestation au Brosella en 2010. Le voilà qui vient ce mercredi au Théâtre Molière, à Ixelles. En quintet. Juste avant d’aller au North Sea Jazz en vedette.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs