Un troisième décès lié aux cigarettes électroniques aux Etats-Unis, 450 malades

Un troisième décès lié aux cigarettes électroniques aux Etats-Unis, 450 malades
© PhotoNews

Au moins trois personnes, et peut-être quatre, sont décédées après avoir utilisé des cigarettes électroniques aux Etats-Unis, ont annoncé les autorités sanitaires vendredi, le nombre de malades frappés par de graves difficultés respiratoires ayant doublé à 450 dans le pays.

Les enquêteurs fédéraux n’ont pas confirmé quelles marques ou quelles substances dans les liquides des cigarettes électroniques étaient susceptibles d’avoir causé les problèmes respiratoires observés, qui ont entraîné hospitalisations, placements sous assistance respiratoire et dans certains cas des comas artificiels.

La vitamine E en cause ?

Mais un dénominateur commun fréquent des malades est qu’ils avaient vapoté des produits contenant du THC, la substance active du cannabis, achetées sur le marché noir, dans la rue ou sur internet.

Après avoir analysé les liquides rapportés par les malades, les autorités de l’Etat de New York ont annoncé avoir isolé dans les échantillons une huile de vitamine E, qui se consomme normalement en gélule ou en huile pour la peau. La vaporisation à haute température et l’inhalation de cet additif pourraient avoir endommagé les poumons des vapoteurs.

Mais les responsables sanitaires de l’Etat fédéral se sont montrés plus prudents dans l’attente d’analyses plus complètes, lors d’une conférence téléphonique vendredi. «Aucune substance ou molécule unique, dont l’acétate de vitamine E, n’a été identifiée dans l’ensemble des échantillons analysés», a insisté Mitch Zeller, directeur du centre pour le tabac de la Food and Drug Administration, qui teste au niveau national les produits impliqués.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’expédition commence place Dumon, à Wolume-Saint-Pierre, avec le tram 39 – un vieux modèle.

    Le tour de Bruxelles en mobilité partagée: «Le Soir» a tenté l’expérience

  2. d-20190920-3W685Y 2019-09-20 08:13:25

    Nethys: une semaine de révélations dans «Le Soir»

  3. d-20190830-3VTLPV 2019-08-30 11:01:52

    Les racines élémentaires de Patrick Dewael: «Mon libéralisme doit tout à ma famille et à Verhofstadt»

La chronique
  • {L’Ardenne} ou {les Ardennes}?

    Morphologie et géographie

    Un billet de cette chronique a fait le point récemment sur les marques du nombre dans les noms propres. Si la règle générale prône l’invariabilité, elle connaît de nombreuses exceptions, y compris dans des noms de pays ou de régions. Depuis longtemps, le pluriel s’est imposé dans les Amériques, les Antilles ou les Pouilles  ; à date plus récente sont apparus les deux Congos, les deux Corées, les deux Vietnams. Peut-être sera-t-il question demain des deux Belgiques.

    Vu l’abondance de matière, d’autres toponymes ont été prudemment mis en réserve… en attendant que le loup sorte du bois. Cela vient de se produire le week-end dernier dans le magazine Sosoir, compagnon de votre quotidien...

    Lire la suite

  • Climat: rien n’est fait. Tout reste à prouver

    On en sait qui feront les comptes : 75 à 95.000 début décembre 2018, 75.000 fin janvier 2019, 15 à 20.000 en septembre 2019. Et qui en tireront des conclusions sur un essoufflement du mouvement climatique en Belgique. Plus aisé à faire – mais totalement réducteur – que de se frotter au monde complexe, emporté, contradictoire, désespéré parfois de la mobilisation climatique aujourd’hui.

    Depuis près d’un an, et pas seulement à Bruxelles, des centaines de milliers de personnes ont défilé pour...

    Lire la suite