Accueil Sports Athlétisme Diamond League

Mémorial Van Damme: Noah Lyles, un besoin pressant de gagner

En dominant le demi-tour de piste du Van Damme, Noah Lyles a confirmé sa suprématie sur la distance. Même si, à Bruxelles, il n’a pas connu la course parfaite qu’il espérait. Vraiment pas, en fait, mais ça le fait marrer quand même…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Du haut de ses vingt-deux ans et d’un sourire qui ne semble jamais le quitter, Noah Lyles a tout pour endosser le costard de star absolue du sprint. Des vêtements qui attendent une carrure digne de ce statut depuis la retraite du Roi Bolt. L’Américain, né dans une famille de sprinters, a tout pour y arriver. Chaussettes version superhéros, bouille rigolarde, décontraction assumée et une passion pour les… Légo. De quoi se démarquer, déjà. Sur la piste ensuite, c’est forcément primordial. Avec 19.50 claqués à Lausanne en juillet, soit la quatrième performance mondiale de l’histoire sur la distance, il affole déjà les records du demi-tour de piste. A Bruxelles, l’homme voulait améliorer cette marque et pourquoi pas gagner une place dans ce ranking doré. « Le record du monde de Bolt (19.19) ? Je n’y pense pas. Je veux d’abord battre celui de Michael Johnson (ancien record du monde, 19.32).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diamond League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs