Climat: «La solution est de réduire le nombre d’avions en Europe», selon le CEO de TUI

Climat: «La solution est de réduire le nombre d’avions en Europe», selon le CEO de TUI
TUI

Le CEO de la société de voyages et tourisme TUI, Fritz Joussen, plaide pour une réduction du nombre d’avions en Europe afin d’atteindre les objectifs climatiques. Une coopération internationale est également nécessaire pour produire des carburants plus écologiques, a-t-il indiqué samedi dans une interview avec la VRT.

M. Joussen explique ne pas être en faveur de nouvelles taxes sur les vols. « En Europe, il est déjà difficile de gagner de l’argent sur les vols en raison de la surcapacité. En Allemagne, qui est un marché important, Ryanair réalise une perte d’environ 160 millions d’euros. Easyjet fait également autant de perte, Eurowings 200 millions. Et notre compagnie aérienne Tui fly subit également des pertes. Les compagnies aériennes ne peuvent donc plus recouvrer leurs coûts. Ajouter plus de coûts (taxes) ne résoudrait donc pas nos problèmes. La solution est d’avoir moins de vols. »

Mais TUI va plus loin. Mettre un frein au nombre croissant de vols européens ne suffira pas. Il faut également une coopération politique internationale pour produire efficacement le carburant de demain, qui est, selon Fritz Joussen, l’hydrogène. « Nous avons besoin d’accords politiques mondiaux et internationaux pour produire efficacement de l’hydrogène », conclut-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite