Accueil Culture Cinéma

Mostra de Venise: Mick Jagger s’en prend à Trump

Le chanteur des Rolling Stones a déclaré soutenir les jeunes militants défendant le climat, qui ont occupé un temps le tapis rouge de la Mostra.

Temps de lecture: 2 min

Mick Jagger a attaqué samedi le président américain Donald Trump, dénonçant sa grossièreté et ses mensonges, et sa politique en matière d’environnement lors de la Mostra de Venise. Le chanteur des Rolling Stones a déclaré soutenir les jeunes militants défendant le climat, qui ont occupé un temps le tapis rouge de la Mostra samedi.

Il a déploré le niveau auquel s’est abaissée selon lui la politique, «y compris dans mon propre pays cette semaine», faisant référence au Royaume-Uni dont le Premier ministre Boris Johnson a qualifié le leader du parti travailliste Jeremy Corbyn de «poulet chloré».

Le rockeur britannique, âgé de 76 ans, a déploré «la polarisation et l’incivilité dans la vie publique», tout en reconnaissant que lui-même, connu pour ses frasques, n’était «pas toujours pour la civilité» lui-même. «Mais quand vous voyez ce qui se passe maintenant dans tellement de pays, y compris le mien mais en particulier aux Etats-Unis, c’est un changement radical», a-t-il dit.

«Il ne s’agit pas seulement de bonnes manières, mais je me demande où toute cette polarisation, cette grossièreté et ces mensonges vont nous mener», a-t-il ajouté.

Mick Jagger a tenu ces propos lors de la présentation du film «The Burnt Orange Heresy», thriller dont l’intrigue se déroule dans le monde de l’art, et dans lequel il joue le rôle d’un riche collectionneur d’art.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Reinkin Philippe, samedi 7 septembre 2019, 19:08

    Thanks Mick

Plus de commentaires

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez toutes les sorties, salles et horaires sur Cinenews

Découvrez le programme
Cinenews Voir les articles de Cinenews