Brexit: tensions à Londres lors de protestations pour et contre la sortie du Royaume-Uni

L’ambiance s’est tendue à plusieurs reprises samedi à Londres lors de protestations en faveur et contre le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. D’après l’agence de presse PA, la police a dû séparer des groupes de centaines de personnes à Parliament Square. Des attaques isolées perpétrées par des supporters du mouvement d’extrême droite Football Lads Alliance (FLA) à l’encontre d’opposants au Brexit et de policiers ont également été signalées.

Le FLA avait appelé ses membres à manifester pour le Brexit.

Crainte de violences

Anna Soubry, une ex-députée conservatrice et opposante au Brexit, a annulé le discours qu’elle devait donner à Parliament Square, par crainte de violences. « Je suis une députée et j’ai le droit de m’exprimer et je ne devrais pas avoir peur, mais c’est très très très dérangeant et, en fait, je suis vraiment effrayée », a-t-elle confié à l’agence britannique PA.

Parmi les manifestants, des centaines de personnes se sont aussi réunies près de Downing Street pour demander la démission du Premier ministre Boris Johnson. Celui-ci a promis de faire sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne dès le 31 octobre, « avec ou sans accord ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous