Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Le dérapage de Pierre Ménès qui dénonce un «racisme anti-blanc» en France: «J’ai essayé de mettre mon fils au football...»

Pierre Ménès, le célèbre chroniqueur français spécialisé dans le football, a tenu des propos étonnants sur le plateau de CNews.

Temps de lecture: 2 min

Le racisme dans le football est un sujet plus que jamais sur le devant de la scène. Une semaine après les incidents dont Romelu Lukaku a été victime en Italie, le football français semble s’embraser ce week-end à la suite des propos tenus par Lilian Thuram et Pierre Ménès.

Au début de la semaine, l’ancien champion du monde français avait tenu à réagir sur ces actes discriminatoires dans le football. « Il faut prendre conscience qu’il existe du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche », avait indiqué Thuram dans le Corriere dello Sport. « Il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les Blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être. C’est quelque chose qui dure malheureusement depuis des siècles. »

Ayant eu vent de ces propos, Pierre Ménès a tenu à réagir sur le plateau de CNews ce dimanche matin. Le chroniqueur de Canal + n’y va pas par quatre chemins et dénonce même un racisme… « anti-blanc ». « Quand tu vas en région parisienne voir des matches de football, il n’y a pas un blanc sur le terrain, allez-les compter. À la limite, il n’y a que le gardien et l’arrière droit. »

Et d’aller encore plus loin, en dévoilant l’une de ses expériences personnelles. « Je vais vous donner un exemple très précis : celui de mon fils, qui n’a aucun talent mais que j’ai essayé de mettre au foot… Il y est allé et au bout de deux fois, il m’a dit : ’Papa, je n’y vais plus’. Je lui ai demandé pourquoi et il m’a dit : ’On ne me parle pas, on ne me dit pas bonjour, on ne me passe pas la balle, on ne prend pas la douche avec moi’. ».

Des déclarations pour le moins surprenantes de la part de cette personnalité publique. Depuis ce dimanche, les déclarations de Pierre Ménès font un véritable tollé sur la toile, surtout du côté français.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Carré Albin, dimanche 8 septembre 2019, 12:50

    Il a oublié de dire que dans les tribunes, il y a majoritairement des abrutis... Le football professionnel est devenu un business juteux géré par des mafieux exploitant la frange la moins cultivée et la moins éduquée de la société. La même qui est courtisée avec succès par les nationalistes et les populistes.

  • Posté par stals jean, dimanche 8 septembre 2019, 16:37

    Et ce qui est fou dans cette affaire de jeux de cirque,que vous avez bien résumé, c'est que des pousseurs de baballes, qui n'ont probablement pas tous fait Science Po, parfois très compétant j'en conviens, gagnent aussi plus d'argent en un an que la grande majorité des spectateurs de ces spectacles pour demeurés ne gagneraient en 100 ans...C'est pas beau la vie...

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb