Coupe du monde de basket: l’Espagne bat la Serbie et jouera contre la Pologne en quarts de finale

@AFP
@AFP

L’Espagne a dégrisé la Serbie en lui infligeant une nette défaite, sa première en Coupe du monde de basket (messieurs), 81 à 69, dimanche à Wuhan en Chine, et affrontera la Pologne en quarts de finale.

Les Serbes, considérés comme les premiers outsiders pour l’or derrière les Américains, avaient remporté leurs quatre premiers matchs avec un écart moyen de plus de 40 points, mais face à des adversaires faibles (Angola, Philippines, Porto Rico), à l’exception de l’Italie (dominée de 15 pts).

Les deux équipes étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale, dans lesquels les Espagnols affronteront la Pologne et la Serbie l’Argentine. La principale conséquence de la défaite des Serbes est qu’ils vont probablement se retrouver dans la partie de tableau des Américains pour une éventuelle demi-finale.

Face aux Espagnols, également invaincus, les hommes de Sacha Djordjevic ont pris un gros éclat dans le deuxième quart-temps (32-17, -8 à la mi-temps) après un bon départ et n’ont jamais pu revenir dans le match. L’écart a même dépassé les vingt points dans le troisième quart-temps.

Le meneur Ricky Rubio a été le meilleur marqueur espagnol avec 19 points et un peu de déchet (5 sur 13 au tir), comme le pivot Marc Gasol (11 points à 4 sur 10). L’ailier Victor Claver a marqué 14 points et pris 7 rebonds.

Côté serbe, l’arrière Bogdan Bogdanovic, 26 points, a été trop isolé. Le deuxième meilleur scoreur de son équipe, Vladimir Lucic, n’a inscrit que 8 points. Le pivot all-star NBA Nikola Jokic a été très décevant avec 6 points et 1 seule passe, et a même été exclu (26e) pour cumul d’une faute antisportive et d’une technique.

Dans l’autre match entre équipes déjà qualifiées, l’Argentine a surclassé la Pologne 91 à 65, avec 21 points du vétéran Luis Scola, 39 ans, devenu pendant le tournoi le deuxième marqueur de l’histoire des Mondiaux derrière le Brésilien Oscar Schmidt.

À noter que l’Iran et le Nigéria, en matches de classement, ont décroché leur billet pour les tournois pré-olympiques.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20200212-3YVA7Z 2020-02-12 17:32:02

    L’Europe a un plan pour gagner la 2e manche du numérique

  2. @Isopix

    Ligue des champions: Haaland met le PSG au pied du mur

  3. «
Un client a une rentabilité de 0,11
% sur son épargne, 5,9
% de rendement pour nos actionnaires, cela me paraît déjà pas mal
!», estime Marc Lauwers, CEO.

    Marc Lauwers: «Argenta continuera à offrir des services non rentables»

La chronique
  • Ecoles: que faire du cours de morale?

    C’est un enjeu dérisoire au regard de la marche du monde, mais il est révélateur des ambiguïtés de la politique belge, et plus précisément francophone.

    En vertu de l’article 24 de la Constitution, qui prolonge sur ce point le Pacte scolaire, les écoles publiques doivent offrir le choix entre l’enseignement d’une des religions reconnues et celui de la morale non confessionnelle. La création d’un cours de philosophie et citoyenneté n’a pas modifié cet état de fait : elle a seulement réduit l’horaire consacré à ces cours à une heure par semaine au lieu de deux.

    Le cours de morale non confessionnelle reste donc organisé. Or il se trouve que, au 1er septembre 2021, ses enseignants devraient détenir un « certificat en didactique du cours de morale non confessionnelle » pour exercer leur fonction. Ce certificat doit donc être mis en place, mais cela suppose de répondre au préalable à une question difficile : à quoi sert encore le cours de morale, aujourd’hui ?

    Lorsque l’on a commencé à...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: des acteurs qui tournent en rond dans une pièce sans portes ni fenêtres

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite