Une mission de «préformation» en vue pour Didier Reynders et Johan Vande Lanotte

Johan Vande Lanotte et Didier Reynders
Johan Vande Lanotte et Didier Reynders - Photo News

Il y a de la houle mais ils s’accrochent. Ce lundi, les deux informateurs, Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (SP.A) se rendront au Palais pour rendre compte, pour la huitième fois, de leur mission de préformation. A diverses sources dimanche soir, le scénario le plus probable était celui d’une nouvelle reconduction de leur mandat.

Une issue serait donc en vue pour la formation d’un gouvernement fédéral ? Pas si vite. La prolongation est d’abord liée à des questions d’agenda. Il serait en effet plus que délicat de « débarquer » les deux hommes alors que des négociations arrivent dans une phase sensible pour la formation des gouvernements wallon, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du gouvernement flamand.

Pas le moment de risquer un grand chambardement, qui pourrait s’accompagner de déclarations politiques de nature à perturber ces discussions sensibles. D’où la reconduction. Mais pour quoi faire ? Pour rapprocher les points de vue entre la N-VA et le PS... Lors du débat de dimanche sur RTL-TVI, il est apparu que le PS acceptait les invitations, mais de là à négocier ensemble, il y a manifestement encore de la marge. « On n’achètera pas le PS avec une réforme de l’Etat qui donnera plus d’argent à la Wallonie en 2024 », dit Jean-Claude Marcourt. Mais pas de veto sur la discussion. Et c’est par cette absence de veto que la reconduction devrait être justifiée...

Et pour montrer qu’on avance (à petits pas, se permettra-t-on d’ajouter), la mission des deux informateurs pourrait être précisée, et se situer entre une mission d’information et de formation. Le doux terme de « préformation » a été utilisé dans le passé, on saura ce lundi s’il redevient en cour, ou si le lexique politique belge s’enrichira encore d’un vocable dont le palais a le secret.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous