Coalition en Wallonie: un accord est imminent

Jean-Marc Nollet, Elio Di Rupo et Paul Magnette
Jean-Marc Nollet, Elio Di Rupo et Paul Magnette - Photo News

Coup d’accélérateur pour les négociations en vue de former des gouvernements en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) : les formateurs des 3 partis autour de la table – PS, MR et Ecolo – ont discuté jusqu’aux petites heures dans la nuit de dimanche à lundi. Après s’être quittés peu avant 6 heures du matin, ils se retrouveront ce lundi après-midi afin de mettre la dernière main aux accords.

L’objectif de gouvernements formés avant les Fêtes de Wallonie, le week-end prochain à Namur, pourrait donc être atteint, à condition que les négociateurs parviennent à un accord dans les prochaines heures ou, au plus tard, dans les tout prochains jours.

Une fois les dernières pierres d’achoppement éliminées, notamment dans l’épineux dossier des exportations d’armes wallonnes, les textes devront en effet être relus dans leur intégralité par les 3 partis avant d’être soumis à leurs instances et à leurs militants. Les postes ministériels, dont celui de ministre-président wallon, devront également être répartis entre le PS, le MR et Ecolo, si les négociations aboutissent bien à une coalition arc-en-ciel dont, initialement, les socialistes et les écologistes ne voulaient pas.

Plaidant pour une « majorité la plus progressiste possible », ces derniers ont toutefois dû composer avec le ’niet’ du PTB et la volonté du CDH de se refaire une santé dans l’opposition après les mauvais résultats des élections. Au début de l’été, le MR, 2e parti wallon, a donc finalement été invité à la table des négociations, celles-ci étant menées, depuis, dans la plus grande discrétion.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’état de santé de Julian Assange inquiète le Rapporteur de l’ONU sur la torture, Nils Melzer, qui affirme que «sa vie est désormais en danger».

    L’abandon de l’enquête pour viol contre Assange en Suède ne change pas grand-chose

  2. Vue aérienne de la colonie de Beitar Illit en Cisjordanie.

    Les colonies juives ne sont plus illégales pour les USA: quand Trump s’assied sur le droit international

  3. « Quand je fais des voix de personnages animés, ça me remet en connexion avec mes années étudiant, une très belle période. »

    Dany Boon alias Olaf dans «La Reine des neiges»: «Il y a beaucoup du monde de l’enfance»

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Mesdames, Messieurs, la Commission! Enfin…

    On croyait que les affaires courantes étaient une spécialité belge. Mais depuis un mois, on a découvert que l’Europe nous les enviait au point de les adopter. La Commission von der Leyen, qui devait entrer en fonction le premier novembre dernier, est en effet restée dans les paddocks bruxellois faute d’être au complet.

    Mais ces affaires courantes, qui font déjà mauvais genre chez nous, faisaient carrément tache pour une Union européenne déjà accusée de paralysie quand la Commission est de plein...

    Lire la suite