Groen évincé de la nouvelle phase d’information au fédéral: «Pas notre choix», répliquent les verts

«  Ce n’est pas notre choix. Il existe d’autres possibilités », a réagi Groen lundi après que les informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte ont annoncé une nouvelle phase dans leur mission d’information laissant hors du jeu les écologistes flamands.

À deux reprises, les informateurs ont réuni ces dernières semaines les différents partis politiques susceptibles de participer à des négociations en vue de la formation d’un gouvernement fédéral. Ne désirant pas discuter avec la N-VA, Ecolo n’avait pas participé à ces réunions, au contraire de Groen. Les écologistes flamands ont toutefois fait savoir qu’ils ne monteraient pas dans un gouvernement sans leur parti frère au sud du pays. Les informateurs ont dès lors décidé de poursuivre leur mission avec six partis : la N-VA, le PS, le MR, le CD&V, le SP.A et l’Open VLD.

« Il existe une autre possibilité »

« Nous avons toujours adopté une attitude constructive dans les négociations et appelé à aller de l’avant », a rappelé lundi la présidente des écologistes flamands Meyrem Almaci. « Il existe deux pistes importantes sur la table avec comme épine dorsale la bourguignonne ou l’arc-en-ciel. Les verts constituent le deuxième groupe le plus important du parlement fédéral. Les partis de la coalition suédoise ont subi une défaite et il ne peut être question de poursuivre la politique de la Suédoise. Les électeurs demandent une autre politique et notre pays a surtout besoin d’un autre cap avec plus d’investissements, une politique sociale et climatique ambitieuse, un autre cap budgétaire », a-t-elle lancé.

Pour le chef de groupe à la Chambre Kristof Calvo, il est « surprenant que les informateurs veuillent d’abord continuer à explorer la piste bourguignonne ». Cela fait un certain temps qu’elle est dans l’air, regrette-t-il. « Il est dommage que cela ait duré si longtemps. Mais soyons clairs : ce n’est pas notre choix. Il existe également une autre possibilité », poursuit-il, rappelant « la disponibilité de la famille écologiste à conclure un accord de gouvernement progressiste ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite