Accueil Société

Fusillade de Liège: le policier touché à la tête se bat toujours pour survivre

Un policier a reçu une balle dans la tête lundi alors qu’il était en intervention rue de Visé, à Liège. Son agresseur a été mortellement touché par un tir de riposte du second policier présent lors des faits. L’état de santé du premier agent était encore préoccupant en début de soirée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce devait être une journée comme les autres, une intervention banale, et c’est ce qui marque sans doute plus encore les collègues de Maxime Pans, au sein de la zone de police de Liège. Ce lundi matin, ce père de famille nombreuse âgé de 33 ans a embrassé ses jeunes fils et son épouse avant de prendre son service, au 101, à 7 heures. Une heure vingt plus tard, il était appelé rue de Visé, à Jupille, à quelques mètres de la brasserie Jupiler. Un quartier tranquille, où les incidents ne sont pas légion, a relevé Christian Beaupère, chef de corps de la police de Liège, lors du point presse qu’il a mis sur pied ce lundi après-midi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par D'haeyere Vincent, mardi 10 septembre 2019, 14:02

    > Un policier a été blessé à la tête alors qu’il contrôlait un véhicule. Son coéquipier l’a mortellement touché par un tir de risposte. Est-ce à dire que c'est son collègue qui l'a touché mortellement ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs