Roberto Martinez aux anges après la victoire des Diables rouges en Écosse: «C’était une performance très complète»

photo news
photo news

La performance était-elle celle que vous attendiez après Saint-Marin ?

Oui. Et je ne parle pas que de la qualité du jeu car nous avons des certitudes sur ce point-là. Au-delà de cela, on a bien défendu, on a très bien travaillé les uns pour les autres quand nous n’étions pas en possession du ballon et on a su contrôler le match par moments et être clinique quand il le fallait. Une fois que l’on a mené, on a réussi à rester concentré et ne pas encaisser. Thibaut Courtois a su rester focalisé et on repart avec une nouvelle clean sheet. Nous avons livré une performance très complète.

Êtes-vous satisfait avec la prestation de l’entrejeu ?

Oui, très satisfait. Les deux médians avaient un job compliqué d’autant plus qu’ils étaient en infériorité numérique. Mais ils ont très bien tenu la ligne médiane. Depuis la Coupe du monde, c’est dans ce secteur que nous avons pu voir les joueurs grandir et évoluer. Je suis très satisfait de la complémentarité entre Dendoncker et Tielemans. Je suis également très content d’avoir pu lancer les jeunes Verschaeren et Raman dans l’optique du futur.

Que pensez-vous de la performance de Kevin De Bruyne ?

En termes de leadership, il a joué comme capitaine ! Il doit montrer l’exemple, tout comme les vice-capitaines. Vertonghen a été très important avec les jeunes mais De Bruyne a sans doute été le plus décisif dans ce rôle. Si De Bruyne a été si bon, c’est parce qu’il est arrivé au sommet de son art, de sa carrière. Il avait raté beaucoup de rassemblements à cause de sa blessure. Et il est revenu plus frais. C’est le meilleur meneur de jeu dans le monde. J’entends par là celui qui donne le rythme, capable de donner une passe en mouvement, de trouver les espaces.

Pensez-vous que l’Ecosse a toujours un brillant avenir ?

Je sais que les supporters écossais sont tellement passionnés qu’ils seront frustrés mais je crois qu’ils peuvent croire en l’avenir. L’équipe a déjà fortement évolué sur le plan tactique ces derniers mois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite