Accueil Culture Cinéma

Le King des monstres imaginaires

Le Club des Losers n’avait pu mettre fin aux méfaits de Pennywise dans le premier « Ça ». Les enfants ont grandi : ce sont des adultes qui s’y attaquent dans ce « Chapitre 2 ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il y a 27 ans, c’est Tim Curry qui se glissait sous le déguisement et le maquillage de Pennywise, le temps d’une série télé en deux parties. Ce n’était alors pas la première fois qu’une œuvre de Stephen King prenait vie à l’écran, mais c’était la première fois qu’on faisait connaissance avec le dévoreur d’enfants ailleurs que dans les pages du roman paru en 1986.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs