Fiscalité, enseignement, emploi...: l’accord de gouvernement wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles décrypté par la rédaction

Fiscalité, enseignement, emploi...: l’accord de gouvernement wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles décrypté par la rédaction

PS, MR et Ecolo ont leur accord de gouvernement en Région wallonne et à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Social, écologie et économie : chacun devrait y trouver son compte. Les congrès de participation auront lieu jeudi, la prestation de serment des ministres vendredi. Voici l’ambitieux catalogue en quelques mesures à découvrir sur Le Soir+...

> La réussite du CEB indispensable

> Photovoltaïque: le renoncement

> Enseignement secondaire: le tronc commun adapté

> Des zones sans chômage de longue durée

> Aéroports: les riverains associés

> Fiscalité

> Mazout, rénovation, journée climat

> Culture: un programme ambitieux

> Un barème salarial pour les directeurs d’intercos

> Vélo : 20 euros par habitant et par an

> Les provinces chargées des zones de secours

> L’alternance pour répondre aux pénuries d’emplois

> Centres-villes : remplir les cellules vides

> L’assurance autonomie est abandonnée

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite