Accueil Belgique Politique

Coalition en Wallonie et en Fédération: qui va jouer les premiers rôles?

Des places en nombre limité, une présence féminine obligatoire, deux exécutifs à former, des équilibres sous-régionaux à respecter : l’exercice du casting et des compétences s’annonce délicat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Après les accords de gouvernement, voici le temps des compétences et du casting. En Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, les négociations politiques sont entrées dans une deuxième phase. Celle-ci s’annonce plus courte que la précédente : pour le PS, le MR et Ecolo, il faut désormais se répartir les dossiers et les attribuer aux futurs ministres.

Avec des contingences qui rendent l’exercice très délicat : des places en nombre limité, une présence féminine obligatoire, deux exécutifs à former, des lots de consolation à attribuer (les présidences d’assemblée) ou les équilibres sous-régionaux à respecter. Un véritable casse-tête pour les présidents de partis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs