Accueil Belgique Politique

Coalition en Wallonie et en Fédération: quatre questions délicates

Après les déclarations publiques des négociateurs des accords wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, quelques zones d’ombre subsistaient. Nous nous sommes penchés sur les points délicats de ces programmes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Cock Gérard, mercredi 11 septembre 2019, 12:24

    Les fermiers n'en ont rien a foutre de replanter des haies .. qu'ils avaient eux-même arrachées dans les années 1960 .. pour gagner quelques ares de culture et ne plus devoir les entretenir!Quant à la bonne gouvernance (ISPPC, PUBLIFIN, SAMUSocial etc...) c'est toujours et le restera "Petits arrangements entre amis". L'assurance autonomie n'est qu'un moyen de venir nous prendre encore 36 euros/an par citoyen...soit disant pour un meilleur service à domicile en soins... mais il y aura toujours des citoyens qui payeront et n'en bénéficieront jamais. Quant à la non perception de la taxe sur les panneaux photovoltaïque.. ce n'est qu'un effet d'annonce... c'est en définitive la CWAPE qui décidera et non l'exécutif wallon.Et pendant tout ce temps on continuera à détricoter les administrations surtout fiscales en supprimant des fonctionnaires et on refoulera encore et toujours la lutte contre la fraude fiscale par manque de moyens. Il n'y a plus de grands personnages d' Etat tant en Belgique et surtout en Wallonie.Et pendant tout ce temps "la peau de chagrin se rétrécit." et le peuple ne réagit plus!

  • Posté par Leroy christian, mercredi 11 septembre 2019, 11:16

    A se demander comment ces élus wallons osent fanfaronner à ce point! Le budget: on espère déjà et encore que l'Europe acceptera le travestissement de dépenses en investissements! Bleu + vert => jaune / Jaune + rouge = ... ORANGE (comique quand même ...)

  • Posté par Debrabander Jean, mercredi 11 septembre 2019, 9:04

    Maintien du cumul, maintien des indemnités de sortie … bien joué, di Rupo. Il a fait semblant de vouloir les supprimer dans la note coquelicot. Mais il savait bien que ce gouvernement n'avait aucune chance (pas difficile, il suffit d'une addition et de diviser 75 par 2). Et forcément, quand les Bleus arrivent, ces engagements passent à la trappe. Il pourra dire : c'est le MR qui n'a pas voulu. La base Ecolo va-t-elle avaler cette couleuvre ?

  • Posté par LAMBERT André, mercredi 11 septembre 2019, 9:34

    Vous avez mal compris, car c'est plutôt "bien joué Borsus". Le maintien du cumul des mandats est bien une volonté libérale !!!

  • Posté par Vigneron Gérard, mercredi 11 septembre 2019, 9:02

    Dette toujours plus lourde sur les générations futures alors que dès 2023 le transfert N-S commencera à diminuer pour se terminer en 2030 ( je crois). Quand connaîtrons-nous le plan budgétaire qui devrait être présenté à l' Europe? Rasé gratis n' existe pas alors en final qui payera???

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs