Accueil Monde Europe

Un procès étroitement surveillé en Slovaquie

Les Slovaques suivent le procès de Marian Kočner, l’homme qui incarne ce que d’aucuns appellent « l’État mafieux ». S’il comparaît pour le moment dans une affaire de fraude, il est aussi accusé d’avoir commandité le meurtre du journaliste Ján Kuciak et de sa fiancée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le transport de l’homme d’affaires Marian Kočner à Bratislava en véhicule blindé avec une forte escorte incluant un hélicoptère indique bien, outre l’importance du prévenu, le défi qu’il représente pour la justice slovaque. En effet, c’est tout un système de corruption qui est sur le banc des accusés, Kočner se trouvant à l’intersection des mondes des affaires, de la politique et du crime organisé.

Comparaissant devant les juges lundi matin, l’homme de 56 ans s’était montré sûr de lui. Il a nié les faits dans une histoire de fraude aux billets de change d’une valeur de 69 millions d’euros qu’il prétend avoir reçus pour régler un différend autour du contrôle d’une station de télévision au centre de luttes politico-financières à la fin des années 90. Selon le parquet, les billets de change sont faux et Kočner et son complice présumé risquent jusqu’à vingt ans de prison.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs