Accord de gouvernement wallon: la 5G déployée après évaluation sur l’environnement et la santé publique

Accord de gouvernement wallon: la 5G déployée après évaluation sur l’environnement et la santé publique

Les nouveaux déploiements technologiques en matière de transmission des données, dont la 5G, se feront après évaluation sur le plan environnemental, de la santé publique, de l’efficacité économique, de la sécurité des données et de respect de la vie privée, est-il écrit dans la déclaration de politique régionale de la coalition PS-MR-Ecolo. Le futur gouvernement veillera par ailleurs à la situation des personnes électrosensibles et préservera des lieux protégés des rayonnements non ionisants.

L’évaluation précédant le déploiement de la 5G s’intéressera notamment à l’impact sur la biodiversité et la faune. Elle se basera aussi sur les études existantes qui analysent les incidences sur la santé des populations humaines exposées.

Si la Wallonie doit se doter des technologies les plus modernes et performantes «pour assurer son attrait économique et favoriser la création d’emplois durables dans des secteurs d’avenir», cela ne peut toutefois se réaliser «sans prendre les précautions qui s’imposent», avertissent PS, MR et Ecolo.

La mise en oeuvre de la cinquième génération du standard pour la téléphonie mobile devra ainsi respecter les conditions d’un décret wallon d’avril 2009 relatif à la protection contre les éventuels effets nocifs et nuisances provoqués par les rayonnements non ionisants générés par des antennes GSM, préviennent les trois partis.

Compatible avec les recommendations de l’OMS

Un groupe d’experts désigné par le gouvernement, comprenant notamment des spécialistes de l’environnement et de la santé, procédera à des évaluations régulières et examinera si les conditions du décret en question doivent être adaptées à terme.

Au niveau européen, la Wallonie défendra en tous les cas l’adoption d’une norme commune sur l’exposition aux ondes. Elle devra être compatible avec les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le respect du principe de précaution.

En concertation avec les opérateurs télécom, le gouvernement souhaite éliminer progressivement les zones blanches et ainsi rendre les technologies de télécommunications accessibles à tous. Dans ce cadre, il veillera cependant à la situation particulière des personnes électrosensibles et préservera des lieux protégés des rayonnements non ionisants, afin notamment de soutenir le tourisme naturel, précisent encore les trois partis de la coalition.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Gwendolyn Rutten, présidente du VLD, entourée de Patrick Dewael, président de la Chambre, Alexander De Croo, ministre fédéral, et Bart Somers, ministre en Flandre.

    Négocier un gouvernement arc-en-ciel? Les libéraux flamands ont la clé

  2. La princesse Astrid, les ministres et une délégation d’hommes d’affaires ont été reçus jeudi au siège du géant chinois Alibaba, au sommet de la Shanghai Tower.

    Mission économique belge: Alibaba en mode séduction pour les entreprises belges

  3. C’était la dernière journée d’audition avant la trêve, jeudi au Congrès américain. Une série de témoignages ont accablé le président Donald Trump tout au long de la semaine.

    Etats-Unis: la procédure de destitution atteint son «moment Watergate»

La chronique
  • Si tu ne vas pas à Montaigne…

    Et si on me foutait la paix ? » Voilà comment Montaigne a réagi, j’en suis sûr, en apprenant que des experts voulaient fouiller son cercueil et analyser ses restes pour vérifier… Vérifier quoi au juste ? Que sa dépouille est celle du magnifique philosophe humaniste bordelais ? Et après ? Même si c’est lui qui repose dans ce tombeau depuis 1592, la Montaigne accouchera d’une souris. Parce que ça leur apportera quoi au juste aux admirateurs des Essais  ? Croient-ils qu’il se redressera pour ajouter un chapitre inédit plein de cette sagesse dont nous avons bien besoin, il est vrai ?

    Peu d’écrivains ont laissé autant de traces que Montaigne. Les fondements des Lumières, la première place donnée à l’individu, on lit tout ça dans ses Essais. « Chaque homme porte la forme entière, de l’humaine condition ». Une réflexion qui résonne d’une singulière actualité dans le climat de violence, d’intolérance et d’égarement que nous traversons.

    Il faut lire et faire lire ses écrits....

    Lire la suite

  • Décret Paysage: vous avez raison Mme Glatigny, changez-le!

    On sait qu’il ne faut pas se fier aux cas particuliers. Qu’une histoire entendue lors d’une réunion de famille ou à un dîner entre amis ne fait pas une tendance. Mais depuis des mois, les cas isolés commençaient à ressembler à une maladie contagieuse. Certains parents d’étudiants universitaires, à la question « en quelle année est-il ? », semblaient répondre : « Je ne sais pas. » Et à « a-t-il réussi son année ? ». « Oui, peut-être, mais non, enfin pas complètement. »...

    Lire la suite