Les commerçants redessinent la Toison d’Or

Les commerçants redessinent la Toison d’Or
DR

Parmi les signataires du dossier, introduit la semaine dernière auprès de la Région, les grandes enseignes de l’avenue de la Toison d’Or et du boulevard de Waterloo, des fédérations et associations du quartier. Soutenus par Beci, ces commerçants et riverains ont confié à l’architecte Pierre Lallemand le soin de redessiner leur cadre de vie et de travail. Objectif : embellir et végétaliser, fluidifier et apaiser le trafic, améliorer l’attractivité des lieux.

Les plans prévoient de maintenir, dans chaque sens, deux bandes de circulation (vitesse maximale : 30 km/h) et une piste cyclable. Entre les deux axes, un espace central sur lequel est posé « un chapelet d’édifices », constitué de verre, de bois, et de végétaux et destiné à accueillir des terrasses, des animations… De part et d’autre, une voie dite « serpentine », pour son tracé sinueux, borde des trottoirs élargis ; c’est là que circulent les vélos, trottinettes et véhicules de livraison, à 20 km/h maximum.

Le projet présenté ce mercredi se veut une alternative à celui validé par le précédent gouvernement, sous la houlette de Pascal Smet. « Nous ne sommes pas contre. Nous voulons travailler avec la Région, pour aboutir à une esquisse qui satisfait tout le monde, insiste Ischa Lambrechts, conseiller Mobilité chez Beci. Pour nous aussi, c’est une première. Notre mission, c’est de défendre les intérêts des acteurs privés. Nous avons travaillé pendant six mois avec tous les acteurs du quartier. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous