Accueil Société Régions Bruxelles

Les médecins en attente de primes Impulseo

Le budget finançant ces aides à l’installation pour les généralistes est épuisé. Le cabinet d’Alain Maron « étudie les pistes pour résoudre le problème ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Marie Hectermans a obtenu son agrément de généraliste voici près d’un an… La jeune femme a choisi de s’installer à Etterbeek, « dans un quartier où on manque visiblement de médecins ». A 26 ans, les frais d’installation sont importants, « même si, moi, j’ai eu la chance de pouvoir m’associer à mon oncle, ce qui réduit les frais ». Pour financer l’achat de matériel et d’autres dépenses – « les premiers mois, on a beaucoup de frais mais on ne gagne presque rien », elle introduit, voici quelques mois, une demande de prime Impulseo. Une aide au lancement pour les généralistes qui, jusqu’à la fin de cette année, s’élève à 25.000 euros. Et depuis ? « Rien. Je n’ai eu aucune nouvelle. Mais j’ai lu dans la presse médicale qu’il y avait des problèmes de financement de ce système. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs