Accord wallon: «Il y a un manquement grave sur le plan budgétaire», regrette Lutgen

Benoît Lutgen
Benoît Lutgen - Bruno D’Alimonte

Désormais député européen, Benoît Lutgen, l’ex-président du CDH, s’est exprimé sur La Première. Il a notamment été questionné sur la présidente de la Commission européene, Ursula von der Leyen qui a créé une polémique sur l’institulé du poste de commissaire à la Migration qu’elle a renommé « Protection du mode de vie européen ».

Benoît Lutgen propose tout simplement de supprimer l’intitué du poste « «mode de vie européen ». Le centriste a défendu l’Allemande Ursula von der Leyen : « On n’est pas dans la faute politique, on est dans un titre ».

Le gouvernement wallon envoie « un mauvais signal »

Le centriste a également interrogé sur l’accord au gouvernement wallon. Dans la précédente législature le CDH était au gouvernement mais après des résultats en baisse lors des dernières élections fédérales et régionales le parti a fait le choix de rejoindre les bancs de l’oppostion. PS, Ecolo et le MR ont donc formé une tripartite.

Benoît Lutgen a salué les ambitions du futur gouvernement - y compris la plantation de haies - mais il regrette l’abscence de chiffres quantifiables. Pour Benoît Lutgen, « il y a un manquement grave sur le plan budgétaire ». « Comment voulez-vous arriver à tel objectif, si on explique pas comment on y arrive », regrette le député européen.

« C’est un mauvais message qu’on envoie ». Le député européen craint également que le gouvernement soit dans la perpétuelle négociations pour appliquer les mesures qu’il veut mettre en place.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous