Dupriez (Ecolo) avant le vote sur l’accord wallon: «On peut impacter la société en étant dans la majorité ou l’opposition»

Patrick Dupriez
Patrick Dupriez - Roger Milutin

Les militants du PS, Ecolo et le MR se réunissent ce jeudi soir pour entériner les accords de majorité et la participation aux gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les socialistes se retrouveront à partir de 18 heures pour leur Congrès de participation au cinéma Acinapolis à Namur. À 18h30, le MR se réunira dans une salle de Namur Expo.

La situation est un peu différente pour Ecolo car les militants participeront à deux assemblées générales dans un auditoire de l’Université de Namur. Ils devront se prononcer dans la première sur la participation au gouvernement. La seconde sur le casting des ministres.

Au MR, et au PS ce sont les présidents qui sont tout-puissants pour désigner les personnes ministrables.

Interviewé sur LN24, l’ex co-président d’Ecolo, Patrick Dupriez, a lancé un avertissement ce matin. « Il y a des avancées vertes dans cet accord mais aussi quelques points décevants ». « Je présiderai l’AG de ce soir et je vais rester neutre. On peut impacter la société en montant dans un gouvernement mais aussi depuis l’opposition ».

Pour rappel, il y a deux mois, lors de la constitution du gouvernement bruxellois, la candidature d’Isabelle Pauthier proposée avait été écartée au profit de celle de Barbara Trachte. La soirée risque donc d’être longue chez les verts.

Sur le même sujet
Patrick Dupriez
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite