La BCE injectera 20 milliards d’euros par mois dans le système financier

La BCE injectera 20 milliards d’euros par mois dans le système financier

Ce jeudi, le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé, comme espéré par les marchés financiers, d’une part, de réactiver son programme de rachats d’actifs financiers, auquel elle avait mis un terme en décembre dernier ; et d’autre part, de réduire de dix points de base son taux de dépôts, à – 0,5%, qu’elle applique aux dépôts effectués après d’elle par les banques commerciales.

Ses deux autres taux directeurs restent inchangés. Rappelons que le principal taux de la BCE, le Refi, auquel les banques peuvent se refinancer auprès de la BCE, est à zéro depuis mars 2016.

S’agissant du programme de rachats d’actifs, la politique dite d’assouplissement quantitafif, la BCE injectera ainsi, à partir du 1er novembre, 20 milliards d’euros chaque mois dans le système financier.

La BCE, sans surprise, a décidé de réduire l’impact du taux de dépôts négatif sur la rentabilité des banques commerciales. Elle appliquera un système par tranches, dans lequel une partie des liquidités excédentaires déposées par les banques sera exemptée du taux négatif.

Sur le même sujet
Banque centraleBCE
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous