Accueil Économie

Bourse: AB InBev retente sa chance à Hong Kong

Le premier groupe brassicole mondial a redéposé une demande d’introduction en Bourse de sa filiale asiatique. Avant un nouveau rachat ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est une demi-surprise : ce jeudi, AB InBev a annoncé qu’il a déjà ressorti son projet d’introduction en Bourse (IPO) d’une partie des actions de sa filiale Asie-Pacifique, Budweiser Brewing Company APAC Limited. Une opération qui n’aura finalement dormi que deux petits mois dans les cartons où le premier brasseur mondial l’avait rangée après une première tentative de cotation avortée en juillet dernier. A ce moment, l’IPO de 15 % du capital de la société aurait dû lui rapporter un peu moins de 10 milliards de dollars, que le groupe souhaitait affecter à la réduction de son énorme dette (104 milliards de dollars), creusée notamment lors de la méga-acquisition de son concurrent britannique SAB Miller en 2016.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Quand la sécheresse menace la production laitière

La sécheresse qui frappe de plein fouet le pays affecte considérablement la production de lait, déjà ralentie par la hausse des coûts des intrants. Si certains consommateurs craignent une pénurie des produits laitiers, le phénomène pourrait surtout se répercuter sur les prix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs