Benoît Poelvoorde et Robert Waseige honorés lors des Mérites wallons (vidéo)

Benoît Poelvoorde et Robert Waseige honorés lors des Mérites wallons (vidéo)

L’acteur Benoît Poelvoorde et l’entraîneur de football Robert Waseige, décédé en juillet dernier, ont été faits jeudi commandeurs du Mérite wallon. Il s’agit du rang le plus élevé de cette distinction remise par le gouvernement wallon depuis 2011 à l’occasion des Fêtes de Wallonie. Dix-sept autres personnalités et l’équipe de hockey sur gazon de Waterloo ont également été mises à l’honneur lors de la cérémonie qui s’est déroulée à L’Elysette.

Benoît Poelvoorde n’avait encore jamais été décoré par la Wallonie. Il a accueilli cette récompense avec le franc-parler et l’humour qu’on lui connaît. «Je suis extrêment fier, car je suis wallon jusqu’au bout des ongles. Me faisant porte-parole de ma maman que j’ai vue juste avant de venir, je tiens tout de même à dire qu’il y a trop de travaux à Namur», a-t-il lancé tout sourire aux ministres présents. «Elle ne comprend rien non plus à cette passerelle blanche que vous êtes en train de construire ici devant», a-t-il ajouté, en référence à l’Enjambée, la passerelle cyclo-piétonne qui doit relier Jambes au Grognon.

Robert Waseige a lui été décoré à titre posthume. Les orateurs ont notamment évoqué ce qu’il apporté à la Wallonie et plus largement à la Belgique lorsqu’il fut entraîneur du Standard de Liège et de l’équipe nationale. Ce sont ses enfants et sa veuve qui l’ont représenté. Cette dernière est apparue très émue et en larmes au moment de remercier l’assemblée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite