Accueil Monde Europe

Autriche: l’idée louable (mais bancale) pour combattre les identitaires

Les conservateurs autrichiens veulent interdire les mouvements identitaires. Si l’intention est bonne, elle peut parfois avoir de sérieuses conséquences.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Tout commence par un vent de scandale en provenance de l’extrême droite. Alors que l’Autriche organise des élections législatives anticipées à la fin du mois de septembre, une élue FPÖ (parti d’extrême droite) du nom d’Ursula Stenzel a la bonne idée de participer le week-end dernier à un défilé organisé par une association liée aux identitaires. Et de prononcer un discours.

Nouveau coup dur pour le parti d’extrême droite, à peine sorti du marasme provoqué par la chute du vice-chancelier Heinz-Christian Strache, qui veut à tout prix se refaire une santé pour prouver au parti conservateur (le favori ÖVP) qu’il est apte à gouverner à nouveau.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs