Accueil Sports

«Tant qu’elle reste épargnée par les blessures…»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Reprendre la compétition à 36 ans, après avoir observé sept ans d’arrêt et mis au monde trois enfants, ne présente, selon les spécialistes aucun risque majeur pour une athlète comme Kim Clijsters, surtout avec l’expérience qui est la sienne. « Elle a un bagage peu banal », indique ainsi le docteur Théo Lebon, qui a suivi une autre « maman sportive » en la personne de Tia Hellebaut. « Si elle est restée en mouvement ces dernières années, ce qui semble être le cas, elle peut revenir. Mais il est toutefois important qu’elle reste épargnée par les blessures, surtout quand la cadence de ses entraînements va augmenter et que les risques vont grimper. Ce sera sans doute la clé. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs