Accueil Société

Intégrer les réfugiés à l’unif, c’est plus qu’une histoire de cours de français

Le programme Acces2University de l’UCLouvain aide des réfugiés à entamer ou reprendre des études supérieures.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Le « choc » est venu d’une statistique. « Environ un tiers des jeunes Belges accèdent à l’enseignement supérieur. Mais parmi la population réfugiée, le chiffre est de 1 %. Et ça, c’est dramatique. » Dans un bureau de l’UCLouvain, la prorectrice Dana Samson raconte la mobilisation tous azimuts des professeurs et élèves, découvrant courant 2015-2016 la situation des réfugiés arrivés en Belgique. Mais le déclic, vraiment, c’est la découverte de ce petit pourcent. « L’ONU a fixé comme objectif d’atteindre 15 % d’ici à 2030. Les universités ont une responsabilité. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs