France: une journée chaotique à Paris avec la grève des transports

France: une journée chaotique à Paris avec la grève des transports
Reuters

Des trottoirs bondés, des flottilles de vélos et trottinettes et plus de 280 km de bouchons cumulés : la grève à la RATP, première offensive syndicale contre la réforme des retraites, est très suivie vendredi, avec dix lignes de métro fermées, très peu de RER et un bus sur trois en moyenne.

La mobilisation est inédite depuis douze ans : le 18 octobre 2007, une grève de la RATP et de la SNCF visait déjà une réforme des régimes spéciaux de retraite, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Ce vendredi, aucun métro ne circule sur les lignes 2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12 et 13. Sur les lignes 4 et 7, 8 et 9, on pourra compter sur un métro sur trois entre 6h30 et 9h30, puis en soirée aux heures de pointe. Des stations seront fermées, comme Montparnasse, Opéra ou Gare de l’Est. Les lignes 8 et 9 ne sont en outre que partiellement ouvertes.

Sur les lignes automatiques 1 et 14 du métro qui fonctionnent normalement, la saturation attendue n’est pas au rendez-vous, beaucoup d’usagers ayant pris leurs dispositions pour être en télétravail ou pour prendre des transports alternatifs.

Dans le RER, le trafic est très fortement perturbé avec un RER A sur trois et un RER B sur cinq (avec interconnexion interrompue avec la SNCF en gare du Nord) uniquement aux heures de pointe. Sur la partie nord du RER B (à partir de Gare du Nord), gérée par la SNCF, on compte un train sur deux dans la journée. La RATP « présente ses excuses aux voyageurs » et assure que le trafic reprendra normalement samedi à 5h30.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous