Accueil Économie Consommation

Les Racines élémentaires de Pierre Marcolini: «Ne pas avoir de père, ça a marqué ma vie»

Pierre Marcolini raconte ses origines modestes, sa mère italienne, sa passion du chocolat, mais aussi son investissement intense, depuis tout jeune, comme artisan, puis comme entrepreneur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Il est ému, Pierre Marcolini. Un peu nerveux, aussi, au moment de nous accueillir dans son atelier de Haren. Le grand chocolatier belge aux origines italiennes a plus l’habitude de parler de sa passion du chocolat, qui l’anime depuis l’enfance et qui le mena notamment, en 1995 à Lyon, au titre de champion du monde de pâtisserie. Or, cette fois-ci, c’est de lui, de ses origines, de son parcours de vie que nous l’avons invité à parler. Il est un peu hors de sa zone de confort. Alors il s’assied. Ouvre un plateau de chocolat (qu’il dégustera avec nous durant l’entretien), comme pour se donner du cœur à l’ouvrage. Et se lance.

Je ne serais pas devenu ce que je suis si…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Soy Zen, samedi 14 septembre 2019, 22:46

    Bravo à vous d'être vous et d'avoir su fédérer des personnes qui vous soutiennent autour de vous car vous le méritez bien. Merci pour toutes ces bonnes choses que vous avez créez et continuez à faire!

  • Posté par hoyois yves, samedi 14 septembre 2019, 15:20

    sympa !

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 14 septembre 2019, 12:45

    Comme quoi bosser mène plus loin que se lamenter bravo Monsieur

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs