Edward Snowden veut demander l’asile en Allemagne

Edward Snowden
Edward Snowden - Reuters

Le lanceur d’alerte américain Edward Snowden, ancien employé de la Central Intelligence Agency (CIA) qui a dénoncé la surveillance massive aux États-Unis et a été inculpé d’espionnage dans son pays, souhaite obtenir l’asile politique en Allemagne.

« Je pense que quiconque examine l’affaire de manière objective comprendra que, si l’Allemagne accède à ma demande, il ne s’agit pas d’un acte hostile à l’encontre des États-Unis », a déclaré M. Snowden au journal Die Welt.

L’ancien officier des services de renseignements, qui avait fourni en 2013 aux journalistes des documents secrets de la National Security Agency (NSA) et de son équivalent britannique, la GCHQ, a obtenu l’asile en Russie jusqu’en 2020. Il estime « toujours plus probable » qu’il puisse un jour revenir, a-t-il confié à Der Spiegel.

Edward Snowden a accordé plusieurs interviews en prélude à la publication de ses mémoires intitulées « Permanent record » la semaine prochaine. « Nous assistons à une nouvelle montée de l’autoritarisme, qui va de pair avec de nouvelles méthodes d’observation des personnes. C’est une évolution dangereuse », a-t-il averti lors d’un entretien avec le Süddeutsche Zeitung. « Partout dans le monde, les politiciens et les entrepreneurs ont compris qu’ils pouvaient se servir de la technologie pour influencer le monde », a-t-il par ailleurs déclaré à Der Spiegel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10845407-001 (1)

    Par Belga

    Europe

    La COP26 de Glasgow repoussée à novembre 2021

  • Dominic Cummings sous les flashs des journalistes à son arrivée à son domicile à Londres
: la pression monte sur le conseiller de Boris Johnson.

    Par Marion L'Hour

    Europe

    Royaume-Uni: la pression monte sur le bras droit de Boris Johnson

  • Le président Recep Tayyip Erdogan sur le site de construction d’un hôpital contre le Covid-19, le 9 mai dernier à Istanbul.

    Par Anne Andlauer

    Europe

    Turquie: pas de répit pour les opposants au président Erdogan

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous