Le nouveau Pont des Trous à Tournai est attendu pour 2021

Avant de quitter Namur pour rejoindre sa commune de Dour dont il est bourgmestre, le désormais ex-ministre wallon Carlo Di Antonio (CdH) a présenté vendredi le projet de reconstruction du Pont des Trous à Tournai. En août, les trois arches centrales de l’édifice médiéval tournaisien qui enjambe l’Escaut ont été déconstruites. Le but est de le reconstruire à l’identique, avec les pierres récupérées, et d’élargir l’arche centrale afin de permettre aux péniches de plus de 2.000 tonnes de traverser Tournai.

La durée des travaux est prévue pour une durée de 18 mois. Le chantier, dont le prix est estimé à 16 millions d’euros, devrait être terminé en 2021.

Nouveauté dans ce projet, les deux plus petites arches n’enjamberont plus l’eau mais un trottoir. Les quais seront complètement réaménagés à cet endroit pour offrir un vaste lieu de vie et de détente aux abords du monument, dans la foulée des travaux actuellement en cours sur les quais de l’Escaut.

Des pierres récupérées

La déconstruction des arches centrales qui, contrairement aux deux tours, ne sont pas classées et d’origine, avait suscité beaucoup d’émotion dans la cité de Clovis tant les Tournaisiens restent attachés à leur patrimoine et à leur histoire bimillénaire.

Les pierres ont été récupérées, triées, et acheminées à la carrière de Gore à Andenne, appartenant au SPW, où elles ont fait l’objet d’une inspection visuelle et sanitaire effectuée par un représentant de l’Agence du patrimoine. Plusieurs d’entre elles pourront être réintégrées au parement du futur pont des Trous. Elles côtoieront de nouvelles pierres issues de la carrière de Gore et taillées sur place.

La carrière de Gore à Andenne
La carrière de Gore à Andenne - Michel Tonneau

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 10844589-050

    France: condamné, Mélenchon dénonce un «procès politique»

  2. d-20191015-3WNJFK 2019-10-15 15:16:54

    La voiture cède lentement du terrain: des différences importantes selon les régions

  3. d-20191008-3WJ5PV 2019-10-08 12:36:39

    Climat: le transport maritime pèse autant que toutes les voitures belges

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • PS et N-VA: casa Kafka

    Et donc voilà Paul Magnette qui reprend cet après-midi le chemin du palais royal. Après des mois utilisés par d’autres à « dégager le terrain » – une manière cosmétique d’occuper le vide –, le président du PS a fait le boulot. Il pourrait même ne pas venir les mains vides : il aura à tout le moins essayé un scénario qui aurait sorti le pays de la crise et d’une transition en affaires courantes de moins en moins légitime démocratiquement. Il aurait produit un gouvernement. Ric-rac, mais un gouvernement....

    Lire la suite