Herman Van Holsbeeck inculpé: ce qu’on lui reproche

Herman Van Holsbeeck inculpé: ce qu’on lui reproche

L’ancien directeur général d’Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, a été inculpé pour faux et usage de faux, corruption privée, association de malfaiteurs et blanchiment. Exactement les mêmes chefs d’inculpation que l’agent Christophe Henrotay et son collaborateur, Christophe Cheniaux.

Que lui reproche-t-on?

D’avoir touché des rétrocommissions de la part d’agents, principalement Christophe Henrotay, sur toute une série de transferts entrants et sortants au Sporting d’Anderlecht, et lors de la reprise du RSCA. Selon la justice, dans certains cas, Van Holsbeeck aurait favorisé l’arrivée de certains joueurs à Anderlecht contre rémunération. Dans d’autres cas, il aurait accepté de favoriser l’offre d’un club (plutôt que celle d’un autre) sur les conseils de l’agent du joueur. Toujours avec l’assurance de toucher une rétrocommission par la suite.

Plusieurs transferts sont ciblés: celui de Romelu Lukaku à Chelsea, d’Aleksandar Mitrovic à Anderlecht mais également à Newcastle, et surtout celui de Youri Tielemans à Monaco. Ses liens avec Fali Ramadani sont aussi étudiés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous