Accueil Société Régions Bruxelles

Aérien: Molenbeek et Koekelberg victimes de survol intensif ce samedi

Temps de lecture: 2 min

Les communes bruxelloises de Koekelberg et de Molenbeek-Saint-Jean étaient fort survolées samedi par des avions en route vers Brussels Airport, se sont plaint les bourgmestres de ces deux localités.

Des vents contraires

Une situation qui s’explique par des vents contraires nécessitant le survol de la capitale mais aussi par le renouvellement d’une balise, jusqu’à lundi, qui permet normalement aux avions de se diriger vers les routes de vols établies, explique-t-on chez Skeyes, la société chargée du contrôle de l’espace aérien en Belgique.

Les appareils doivent dès lors se guider via le satellite et leurs routes d’approche sont un peu différentes que d’ordinaire. Ils survolent donc parfois la capitale à une altitude moins élevée, passant éventuellement aussi au-dessus de zones plus habitées.

Une alternative est nécessaire

Si le bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laaouej (PS) et la bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux (PS) prennent note de cette situation temporaire notamment liée à des vents contraires, ils estiment toutefois qu’elle est «insupportable» pour les riverains.

Le ministre de la Mobilité François Bellot (MR) «doit réfléchir à une alternative», selon le député fédéral Ahmed Laaouej, qui a tenu à relayer l’insatisfaction des riverains. «Le gouvernement doit trouver une autre solution pour de telles situations d’urgence», ajoute celui qui est également chef de groupe PS à la Chambre. Il prévient qu’il interpellera le gouvernement à ce sujet devant le parlement.

 

À lire aussi Le survol de Bruxelles reste un dossier très mal connu À lire aussi Le survol de Bruxelles reste un dossier très mal connu

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Toussaint Francis, dimanche 15 septembre 2019, 15:17

    Pour réduire les nuisances subies par les habitants des communes bruxelloises les plus survolées : - augmenter la dispersion des vols tant vers TOUTES les communes bruxelloises (y compris celles du sud-ouest) et celles de la périphérie flamande - modérer le nombre de vols (en comptant sur l'auto-modération de ceux qui prennent actuellement l'avion plusieurs fois par an (y compris pour passer un we à Barcelone ou encore à Londtes (!)). Ou (plus efficace) en augmentant le coût des voyages aériens via par ex. (ENFIN ! ) la taxation du kérozène)... Bref : moins de vols et une meilleure répartition des survols donc des nuisances...

  • Posté par Toussaint Francis, samedi 14 septembre 2019, 21:48

    Etonnant de constater que le seul des bourgmestres bruxellois à ne jamais s'être plaint des survols de sa commune est celui de la commune de loin la plus impactée : Evere. A croire que la santé de ses administrés n' importe guère à Mr Vervoort...

  • Posté par Beckers Jean, samedi 14 septembre 2019, 17:43

    A Ixelles, depuis 6h du matin aujourd'hui, décollages non-stop !

  • Posté par PETIT Robert, samedi 14 septembre 2019, 16:10

    Et Jette aussi... Depuis ce matin à 06h00...

  • Posté par Raurif Michel, samedi 14 septembre 2019, 15:18

    Cela fait des années, j'ai bien écris " des années " que cela dure !!! Mais, dites-vous bien que cela ne changera JAMAIS, aussi longtemps que les " flamands seront au pouvoir !!!! Tout les samedis et dimanches matin ,dès 5 h.30, c'est passage incessant des avions empruntant le couloir dit " du canal ", route trouvée par un flamand de bonne souche. mais n'aimait pas le bruit ! Et cela fais des années que cela dure !!! Et tout le monde trouve cela normal ! Un partage des nuisances sonores serait le bienvenu !

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo