Grand Baromètre: Maingain grimpe en Wallonie, Hedebouw dégringole (infographie)

Dans cet article
Grand Baromètre: Maingain grimpe en Wallonie, Hedebouw dégringole (infographie)

Sorti de sa retraite ostendaise par le Palais royal, Johan Vande Lanotte (SP.A) se rappelle au bon souvenir de l’opinion publique. En Flandre, où il effectue un retour à la 19e place du classement, avec 27% d’opinions favorables. Mais à Bruxelles et en Wallonie, surtout, où l’informateur royal se place dans le top 5 des hommes politiques appréciés de la population. Dans la capitale, le socialiste flamand se classe 4e, tandis qu’en Wallonie, il intègre carrément le top 3, juste derrière le tandem Magnette – Di Rupo, avec 41% d’avis favorables dans les deux cas.

Un nouveau venu dans le top 5

Toujours au sud du pays, derrière le tiercé socialiste, on trouve un nouveau venu dans le top 5: Olivier Maingain. Le toujours président de Défi gagne deux places et 13 points.

Il contraint Jean-Marc Nollet (Ecolo) à reculer d’une place. A l’inverse, Raoul Hedebouw poursuit sa dégringolade. Le «visage» du PTB, envoyé en Flandre pour doper le score du PVDA, est 19e à Bruxelles et 14e en Wallonie, perdant respectivement cinq et sept places. Sans pour autant performer au nord du pays, où il n’apparaît pas parmi les trente politiques les plus populaires.

Méthodologie

Cette vague de 2.540 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 992 en Wallonie, 1.000 en Flandre et 548 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, a été réalisée du 2 au 10 septembre 2019. Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est de +-3,1 en Wallonie et en Flandre et de +-4,2 à Bruxelles. Affiliations: ESOMAR, Consumer Understanding Belgium.

left
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous