Eden Hazard heureux de ses débuts avec le Real Madrid: «Je voulais jouer ici depuis toujours» (vidéo)

Eden Hazard heureux de ses débuts avec le Real Madrid: «Je voulais jouer ici depuis toujours» (vidéo)
Reuters

Eden Hazard a effectué ce samedi ses débuts officiels sous la tunique du Real Madrid dans le cadre de la quatrième journée de Liga. Le Diable Rouge est sorti du banc à l’heure de jeu lors du succès des Merengues à domicile face à Levante (3-2). Le nouveau transfuge des Madrilènes s’est exprimé à l’issue de la rencontre au micro de la chaîne RealMadrid TV. « Je voulais jouer ici depuis toujours, j’espère maintenant que ce sera le début de quelque chose de beau », a-t-il notamment raconté.

Absent des terrains depuis le début de saison suite à une blessure à la cuisse gauche, Eden Hazard a bénéficié de trente minutes face à Levante pour se montrer au public du stade Santiago Bernabeu. « Je suis très heureux d’être entré et d’avoir pu remporter le match. Lorsque vous revenez de blessure, c’est difficile de retrouver le rythme. Vous avez besoin de temps », a expliqué le nouveau protégé de Zinédine Zidane.

Auteur de quelques accélérations dont il a le secret, le Diable Rouge n’a pas encore été décisif avec ses nouvelles couleurs mais il sait aussi que des échéances importantes arrivent déjà. « Après deux matchs nuls, nous devions gagner à domicile. Le 3-2 peut-être un résultat un peu juste pour les fans, mais nous avons pris les points. Nous avons gagné, nous avons pris en confiance et nous avons maintenant deux matchs importants : le PSG et Séville. Nous sommes prêts pour la suite. »

Le Real Madrid se déplace ce mercredi sur la pelouse du Paris Saint-Germain de Thomas Meunier en ouverture de la phase de poules de la Ligue des champions.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Stéphane Dupuis

    Division 1A

    Mouscron: l’Excel sombre dans l’anonymat

  • Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Par Philippe Gerday

    Anderlecht

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  • 10852206-077-GUQFCLCKP.1

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    SC Charleroi – KV Malines: le brouillard a eu raison des Zèbres

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  2. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  3. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite

  • Affaire Nethys: parole de consultant, parole d’évangile?

    Quand je serai grand, je ferai consultant » : c’est le tweet d’un de nos confrères de l’Echo, qui publiait ce vendredi les sommes versées par Nethys à McKinsey ces cinq dernières années. C’est la nouvelle présidente d’Enodia, actionnaire de Nethys, la socialiste Julie Fernandez Fernandez, qui révélait les vingt millions d’euros payés au consultant entre 2014 et 2019. Un chiffre qui n’est pas définitif puisque McKinsey est à l’œuvre depuis bien plus longtemps aux côtés des ex-dirigeants liégeois. La présidente...

    Lire la suite