Accueil Économie Entreprises

Proximus: pourquoi Dominique Leroy s’efface plus vite que prévu

La situation était devenue intenable pour la CEO de Proximus qui quittera l’entreprise le 20 septembre

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’était dans l’air depuis plusieurs jours. La CEO de Proximus Dominique Leroy n’ira finalement pas jusqu’au terme de son mandat qui s’achevait le 30 novembre. Ce samedi, l’opérateur télécoms a annoncé qu’elle quittera son poste le 20 septembre prochain. La décision a été prise de commun accord avec le conseil d’administration de l’entreprise « afin de rétablir un climat serein au sein de la société et dans l’intérêt de l’entreprise ». L’administratrice déléguée transférera l’ensemble de ses dossiers à Sandrine Dufour, actuelle directrice financière, qui assurera la fonction de CEO ad interim à partir du 21 septembre, avec le support de Stefaan De Clerck, président du conseil d’administration.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs