Accueil Belgique Politique

Le parlement bruxellois fait sa rentrée: comment Rachid Madrane veut associer les citoyens au pouvoir législatif

Le président du parlement bruxellois veut une réflexion, avec des élus, des Bruxellois(es) et le secteur associatif, pour les associer au pouvoir législatif.

Article réservé aux abonnés
Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 5 min

En ces temps où le PS recycle ses ministres en présidents d’assemblée, Rachid Madrane ne fait pas exception. Après une législature ministérielle à la Fédération Wallonie-Bruxelles, le voilà au perchoir régional, rue du Lombard, « la maison du peuple bruxellois », comme il se plaît à le répéter. Une fonction qu’il entend exercer à temps plein : ce lundi, il démissionne officiellement de son poste d’échevin (empêché) à Etterbeek. « Je veux m’engager à fond dans ce job », plaide-t-il. Parmi ses priorités : « réenchanter et régénérer la démocratie ». Acteur clé dans cette démarche : le citoyen.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bayens Remi, lundi 16 septembre 2019, 17:31

    Une fois élu; vous ne représentez que votre parti. Ce n'est pas cela la représentation de la population.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs