Accueil Sports

L’oeil de Stas

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Après 15 jours d’une Coupe du monde de grande qualité, le moment me semble opportun pour évoquer ce qui a marqué le plus les esprits en Chine : avec 7 nations sur les 10 premières, 2 médailles sur 3, l’Espagne sacrée avec la meilleure moyenne d’assists (23, sur 8 rencontres !), son maître-à-jouer Rubio élu « MVP », 4 joueurs du « Cinq majeur » (les Espagnols Gasol et Rubio, le Serbe Bogdanovic et le Français Fournier, outre le vétéran argentin Scola), le basket européen a été à la fête ! Bien sûr, Team USA n’alignait pas ses meilleurs joueurs, mais c’est leur problème. Et cela souligne d’autant la primauté des collectifs, certes soutenus d’individualités, soudés dans la durée et la continuité. Ce qui a engendré un basket magnifique, organisé, pointu, basé sur la circulation du ballon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs