Accueil Monde France

Jérôme Cahuzac perd patience et repousse les journalistes avant son procès

L’ancien ministre socialiste du Budget comparaissait ce lundi pour blanchiment de fraude fiscale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En décembre 2012, Jérôme Cahuzac, l’ex ministre français du Budget, avait nié avoir caché son argent à l’étranger. Quelques mois plus tard, il avoue enfin l’existence d’un compte non déclaré en Suisse et demande « pardon », ce qui provoque le premier scandale sous la présidence de François Hollande.

► À lire : la déflagration Cahuzac en 5 articles

Depuis ce lundi en début d’après-midi (et, en principe, jusqu’au 18 février prochain), le « retraité » socialiste est jugé pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs